Rechercher
  • La Rédaction

Quand l’Alliance Ecologiste Indep., Génération Ecologie, CAP21 soutiennent le Rassemblement National

Mis à jour : juin 23






Tous les électeurs grassois, sincèrement écologistes, ont dû, ou vont s’étrangler en apprenant cela : Stéphane Cassarini (Professeur de Physique au collège Canteperdrix) et Myriam Lazreug (Avocate à Cannes), représentant l’Alliance Ecologiste Indépendante, Génération Ecologie et CAP21 ont donné leurs voix à Patrick Isnard, tête de liste du Rassemblement National.


La séance du premier conseil municipal est consacrée à l’élection du Maire et de ses adjoints.


Chaque groupe présente donc son poulain. Jérôme Viaud pour les Républicains…..et puis c’est tout.


C’est donc une élection à un seul candidat qui se prépare. Traditionnellement en l’absence de candidat, les élus de l’opposition votent blanc ou parfois peuvent se laisser aller un trait d’humour, vu que le vote est secret, mais le dépouillement se fait à haute voix.


Lors du dépouillement, l’assistance découvre avec stupéfaction que 4 conseillers municipaux ont voté pour Patrick Isnard, tête de liste du Rassemblement National, mais pourtant non candidat.


Pourtant il n’y a 2 conseillers municipaux RN. Mais qui sont les deux qui ont voté pour le Rassemblement National ?


Certainement pas dans les rangs du groupe de Paul Euzière, absents de ce conseil purement technique où tout était joué d’avance, préférant respecter l’Etat d’urgence sanitaire qui interdit les rassemblements de plus de 10 personnes. Certainement pas non plus dans les rangs des Républicains, après une campagne au couteau. Reste les 2 représentants de l’Alliance Ecologiste Indépendante de Jean-Marc Gouvernatori, candidat à la Mairie de Nice, et, de CAP21 de Corinne Lepage, ancienne Ministre et candidate aux élections présidentielles. Un vrai crève-cœur pour ceux dont l’écologie est un vrai combat et non pas une étiquette de circonstance. Plusieurs élus grassois avaient d’ailleurs souligné cet opportunisme, soulignant l’indigence des 2 élus sur ce sujet, n’étant jamais intervenus en 6 ans sur l’écologie et le développement durable. Il est encore une fois à regretter le manque de vision des 2 mouvements écologistes, bien mal venu lorsqu’il s’agit de sujet aussi essentiel. Cela ne sert pas la cause.


Cela se confirmait par la suite, lorsque Myriam Lazreug intenta un recours** suite à ce conseil municipal pour contester les résultats de cette élection, arguant que les voix pour Patrick Isnard n'aient pas été prises en compte. Comment une avocate peut se lancer dans une telle forfaiture, alors qu’il n’y avait qu’un seul candidat déclaré ? Tout autre bulletin est déclaré nul. C’est à se demander quelle est sa réelle compétence professionnelle ou quelle est sa réelle déontologie politique….ou les deux.


Cela surprendra sans doute 99% des électeurs grassois, mais cela n’a guère surpris les scrutateurs avisés de la vie politique grassoise. En effet, lors de la précédente mandature, plusieurs posts sur les réseaux sociaux et interventions dans les conseils municipaux, où ils étaient présents, ne laissaient aucun doute sur le fond de leurs idées, plus proches du programme du RN que de l’écologie.


Cela ne fait que confirmer que la faible consistance de leurs valeurs idéologiques, surfant sur les idées porteuses du moment pour atteindre leurs objectifs personnels, tel qu’ils ont toujours agit depuis leurs élections en 2014. Une seule participation à une commission communale de travail, des esclandres et des scandales à chaque conseil municipal pour se donner une contenance et quelques lignes dans le Nice Matin, aucun travail de fond à leur actif.


Alors pourquoi un tel ralliement ? Il pourrait bien encore une fois d’un calcul politicien en vue de créer un deuxième groupe d’opposition. En effet, il n’est possible de créer un groupe d’opposition qu’à partir de 3 élus. Ainsi ils pourraient bénéficier d’une exposition plus importante dans les bulletins d’information municipaux.


Si tel est le cas, la question intéressante va être de savoir qui sera le président du groupe entre 2 personnalités au caractère affirmé. On risque rapidement de voir une bataille d’égos.


Affaire à suivre.


#Mun06130 #JeromeViaud #Grasse #Grasse06


[Note de la Rédaction : Madame Lazreug proteste vivement suite à cet article, nous accusant de façon virulente de mensonges, sans démontrer ni pourquoi ni comment. Cela est contraire à nos principes, mais suite à plusieurs messages insultants, agressifs et diffamatoires, il a été décidé de suspendre sa participation à la page.

Nous rappelons qu'il y a 45 élus. Les résultats du vote sont sans appel : J Viaud : 36 votes (la totalité de sa liste), P Isnard (4) Vote blanc (1), Absention (4, Membres de Grasse à Tous, Absents). Même si cela ne peut être prouvé formellement par le truchement du vote à bulletin secret, on voit très mal 2 colistiers de J Viaud voter pour P Isnard et S Cassarini et M Lazreug voter pour J Viaud. Décidément, la vérité et Madame Lazreug, c'est une histoire difficile.]


**[Précision : il n'y a pas eu de recours officiel, mais d'après les témoins sur place, M Lazreug s'est étonnée ouvertement et publiquement du non comptage des voix de P Isnard. Soit elle n'avait pas entendu qu'il y avait un seul candidat (trouble de l'attention?), soit elle ne savait pas qu'un bulletin autre que celui de J Viaud était nul (plus grave quand on se présente comme spécialiste du droit). Quoi qu'il en soit, la question posée est une preuve indirecte de son vote. Comme expliqué plus haut, il est hautement improbable que les 2 votes pour P Isnard viennent de la majorité municipale. En plus de mentir sur chaque intervention, il ne faudrait pas qu'elle prenne les électeurs que pour des c....]

0 vue

© 2018