Rechercher
  • La Rédaction

Nouvelle Rubrique "Nos lecteurs réagissent"



Nous ouvrons aujourd'hui une nouvelle rubrique, destinée à publier les réactions et les actions de nos lecteurs.


Nous partageons ici donc, le courrier envoyé directement à Jérôme Viaud par Antoine de Villers, habitant du Centre Ville, concernant le dépliant "Les voyants passent au vert". Cette lettre complète les éléments évoqués dans cet article " Finances : Jérôme Viaud navigue entre rêve et réalité, Nice Matin l’accompagne"


Vous pouvez vous aussi nous écrire à redaction@grasse-matin.fr

Nb : nous ne publierons pas de missives anonymes ou diffamatoires, des annonces publicitaires, etc...


Voici la lettre.

Monsieur le Maire,


A la sortie du parking du cours, je suis tombé sur une de vos publications.

Celle-ci s’intitule : «  Les Voyants passent au vert ».


Dans un premier temps, je fus transporté par la bonne nouvelle.

Ensuite, après avoir vérifié les chiffres, mon enthousiasme est retombé à la vitesse de l’éclair.

J’ai pris le soin de vérifier les chiffres annoncés sur le site du Ministère de l’Action et des Comptes Publics.


Vous commencez par la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), où, vous indiquez une baisse cumulée de 14  Millions d’€ entre 2014 et 2018.

La valeur de la DGF pour 2014 fut de 9,7 M d’€ ; comment peut-on avoir une baisse de 14 M d’€ ? Cela voudrait dire qu’en 2018, la Ville de Grasse a reversé de l’argent à l’Etat !

Pour votre gouverne, depuis 2014, la DGF a baissé de 4,4 Millions d’€ ; très loin des 14 M d’€ annoncés.


Ensuite, le document indique 0% d’augmentation des taux des impôts.

Ce qui est vrai, mais vous omettez de préciser que la recette générée par ces taxes a augmenté, et ce, malgré la diminution de la population.

Cela implique que l’assiette des taxes a augmenté, et que le nombre d’assujettis a augmenté.


C’est une façon de maquiller la réalité,  laissant sous-entendre que les impôts n’ont pas augmenté.


Vous continuez par l’épineux sujet de la masse salariale.


Non, la masse salariale n’a pas diminué de 1,2 M d’€ entre 2014 et 2018.

Il n’y a pas eu de baisse cumulée de la masse salariale entre 2014 et 2018.

Sur votre graphique entre 2016 et 2018, vous faites même apparaitre une augmentation de 0,43 M d’€.

Pire, vous passez sous silence, que la masse salariale comparée entre 2013 et 2014, a augmenté de 1,029 M d’€.


2014 correspond à l’année de votre élection.


Ensuite vous affirmez que votre gestion a permis d’économiser 7,4 Millions d’€ pour le fonctionnement des services.


Je suis encore navré de pondérer votre enthousiasme en vous communiquant la réelle baisse qui est de 1,9 millions d’€.


Même les charges financières n’échappent pas à votre hypertrophie comptable.

Vous surestimez de 3,2 millions d’€ la baisse des charges financières.

La vraie économie de ce poste est de 2,5 millions d’€.


J’ai le sentiment que toutes ces fabulations, n’ont qu’un seul objectif : masquer votre prodigalité.


Je n’ai pas souvenir qu’en 2015, vous ayez produit un tel document : Les voyants passent au rouge.


Je vous demande donc, de bien vouloir me communiquer l’ensemble des coûts et justificatifs qui ont été nécessaires à la production de ce document. 


Dès réception, je ne manquerai pas d’en informer la Chambre Régionale des Comptes.


Enfin, je vous demande de procéder au remboursement, à titre personnel, de ces frais.

Je reste bien évidemment à votre disposition pour argumenter les chiffres publiés sur le site du Ministère.


Dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de mes respectueuses salutations.


Antoine de VILLERS

175 vues

© 2018