© 2018 

Rechercher
  • La Rédaction

Nice Matin enterre la commémoration du 8-Mai 1945 à Grasse !



Il fallait le faire !


A Grasse et dans tout l'Ouest du département, deux jours après, Nice Matin n’a toujours pas relaté dans ses colonnes la commémoration de la victoire du 8-Mai 1945.


Ce doit être une première depuis la victoire totale des troupes alliées sur l’Allemagne nazie et l’Etat français de Vichy, depuis 1945. Il fallait oser !


Ou alors, cette commémoration n’est plus importante pour les journalistes locaux et leur chef.


Il est vrai que, depuis que le quotidien local n’accorde plus qu’une page à la cité des Parfums, la place est plus que réduite pour l’information.


Pourtant, en ce 8 mai 2019, à Grasse, il y a eu deux commémorations : la première devant le monument aux morts, en face de la mairie. La seconde, devant le monument des martyres de la résistance de Grasse, situé en haut des escaliers du cours Honoré-Cresp.


Si un journaliste de Nice Matin avait été présent lors de la double commémoration, il aurait pu noter que Jérôme Viaud, était absent, le premier adjoint, Philippe Westrelin, l’avait remplacé au pied levé.


Un lumbago a empêché le maire d’être présent à ces cérémonies. Pour celui qui raffole tant de la présence de journalistes et de leurs appareils photos, cela a dû être frustrant. Ce qui pourrait aussi expliquer son absence.


Mais peu importe le motif, Nice Matin avait ce jour-là un lumbago de la mémoire.

Et c’est bien triste que quelques lignes accompagnées d’une modeste photo, comme une piqure de rappel toujours attentive, n’ait pas eut l’intérêt du responsable de l’agence.


Il se pourrait bien que dans les prochains jours, dans les pages de l’agence de Nice Matin, Antibes-cannes-Grasse, il y ait enfin de la place pour passer une photo et quelques lignes de ces commémorations. Entre la charcuterie Machin et le salon de beauté Machine.


Ça aurait de la gueule !


#Grasse06 #Grasse #JeromeViaud

188 vues