© 2018 

Rechercher
  • La Rédaction

Les apprentis d'Auteuil, quand parcours atypique rime avec réussite.



À côté du stade Perdigon situé au Mas du Calme, se trouve « Les apprentis d’Auteuil » une fondation qui a pour but d’aider les jeunes ainsi que les adultes via différentes formations diplômantes, certifiantes ou qualifiantes, visant toutes à atteindre des objectifs concrets : l’insertion professionnelle et sociale.


Même si tout les stagiaires ont un cheminement unique, 2 stagiaires en sont des exemples, si ce n’est la fierté de la structure, focus sur 2 élèves aux parcours méritants et atypiques.


Deux mineurs isolés ayant tout quitté pour se donner une chance de vie meilleure, les histoires qui vont suivre sont celles de Ariful et d’Ibrahima, où quand la soif d’apprendre mène à la volonté insatiable de réussir.


Aujourd’hui sur le chemin de sa vingtième année, Ariful peut déjà se retourner sur un parcours bien rempli, même si celui-ci, préfère encore rêver à un futur prometteur.

Venu du Bangladesh en tant que mineur isolé, il fût envoyé de foyer en foyer de Paris jusqu’à Antibes, il ne parlait pas français et a incorporé la section « de remise à niveau », un dispositif qui s’adapte à chaque stagiaire selon leur pays d’origine de manière individuelle.



Son coup de cœur pour son pays adoptif ? La cuisine française ! Son modèle ? Chistian Morisset, chef étoilé du prestigieux restaurant gastronomique « Le figuier de St Esprit » à Antibes, qui a prit Ariful derrière ses pianos, afin de l’aider a devenir un virtuose des papilles. Véritable soutien, le chef Morisset pousse Ariful sur le sentier du meilleur apprenti de France, où ce dernier décrocha la médaille d’or, couleur du soleil qui éclaire la voie de ce jeune toujours plus motivé qui assure que « ce n’est pas une fin mais la suite d’une aventure »


Des aventures, c’est ce que nous avons aussi pu vivre à travers l’histoire d’Ibrahima, jeune mineur isolé venu de Guinée à l’époque lui aussi, qui est aussi passé par «les apprentis d’Auteuil », via le dispositif de remise à niveau, il effectua un stage chez un pépiniériste où il se découvrit une véritable passion pour cet univers. Un contrat d’apprentissage « jardinier paysagiste » fit suite à cela chez le même employeur, qui donna une confiance sans faille à ce jeune dans lequel il voyait un grand potentiel.

Lui aussi passera par le concours des meilleurs apprentis de France, poussé par un ancien apprenti,


Ibrahima est fier de sa médaille d’argent qui lui permettra de transmettre à son tour ses connaissances. Aujourd’hui en CDI, Ibrahima voit son avenir aussi vert et étendu que la branche qu’il a choisit.


Malheureusement les dispositifs de remises à niveau n’existent plus, pour cause d’arrêt des financements, malgré une demandes croissante au vu du contexte actuel.

Quand il n’y en a plus, il y en a encore !


La fondation des Apprentis d’Auteuil propose désormais une formation nommée « chantier éducatif maraîchage » prenant la relève du dispositif de remise à niveau et proposant une spécialisation, regroupant des mineurs migrants non accompagnés et des jeunes passant par la réinsertion.


Cette section de formation propose actuellement à la vente, l’huile d’olive issue des oliviers présents sur le sol du Mas du Calme, un travail de fond et de forme, sur ce fruit, mené a bien par les stagiaires et leurs professeurs.


A l’heure de la remise en question sur les aliments que nous consommons, eux, nous proposent des olives sous le label AOC non traitées, seul notre soleil azuréen a veillé sur la croissance de ces 150 kilos d’or noir provençal cueillis lors de cette première récolte.

Les olives ont été amenées au moulin d’Opio par certains stagiaires et professeur afin de pouvoir extraire l’huile et suivre leur production, par la suite la mise en bouteilles à été effectué par les élèves au restaurant de la structure.


Au-delà du travail fourni, chaque stagiaire a pu apprendre à travailler en équipe sur le même piédestal, à développer le respect et la patience que nous impose la nature.

Cette huile a le goût de l’apprentissage et du savoir, son achat est un geste solidaire qui apportera à votre assiette un goût grassois aux notes chantantes, beaucoup l’on déjà compris, nous vous invitons à vous y rendre afin de pouvoir en profiter vous aussi

L’argent de la vente servira à l’achat des machines pour faciliter leur travail et au remboursement des frais engendrés.






Vous pouvez retrouver l’huile au restaurant du Mas du Calme, dans un cadre agréable et reposant et pourquoi pas autour d’un repas pouvoir faire rêver vos papilles et raconter l’histoire de cette huile qui sera devenue la vôtre.


Vous voulez les rencontrer ?

Fondation des apprentis d’Auteuil

51 chemin de la Tourache

06130 Grasse

04 93 70 97 97


La Fondation est présente sur les différents forums du territoire :

-10 jours pour l'emploi

-Forum de la formation et de l'alternance

-Forum des métiers d'aide à la personne

-Forum des espaces verts

Le recrutement pour l'apprentissage a commencé avec une aide personnalisée pour la recherche d'un employeur (chargée relations entreprises 06 50 19 35 55)


#Grasse #Grasse06

87 vues