Rechercher
  • La Rédaction

Le complexe de la baudruche : J. Viaud et les chiffres… c’est compliqué !



Régulièrement dans nos colonnes nous sommes obligés de faire un effort didactique pour vous permettre de bien lire à travers l’extravagante propagande municipale grassoise qui assène ses « vérités » sans vergogne, ni dignité.


Petit florilège…


Les chiffres de la ZAC Martelly, largement sous évalués (lire ici)

Les chiffres de la rentrée scolaire, largement surévalués (lire ici)

Les chiffres de la Médiathèque, largement sous évalués (lire ici)

Les chiffres des finances de la Ville, largement sur évalués (lire ici)


Nous vous faisons grâce de la tribune du stade Perdigon, construite pour le double du budget initial et de bien d’autres projets qui sont sous-évalués quand il s’agit de les présenter aux Grassois et qui finissent en catastrophe, au double ou au triple du budget final.


Petite parenthèse, le centre aquatique de Valbonne a coûté 13,5 millions d’euros, soit la moitié de la future médiathèque de Grasse. Comment se fait-il qu'à Grasse, on ne soit pas capable de finir un projet dans les temps et au budget (à 10% près) ?


Il y a en a quelques-uns qui doivent bien tirer leur épingle du jeu, non ?


Chaque fois, nous nous efforçons de présenter les choses avec un maximum de détails factuels que chacun peut trouver sur la toile ou dans la presse.


La dernière « erreur de calcul » en date, assez triviale, mais assez significative de la stratégie de communication du Premier Magistrat grassois, c’est la fameuse « fête des amis de Jérôme Viaud ». Selon certains participants, ils auraient été 2200, voire 3000 (soyons fous !!), selon la Police : 900. Au maximum…


Voir les posts de certains « amis du maire » n’hésitant pas à jouer la surenchère



Une simple démonstration prouve le caractère bidon de cette propagande.

Il n’y avait pas 2000 grassois. Loin s’en faut.


Les éléments factuels :


1/ Le terrain : 3260m², mesuré sur le site de géoportail. A 3000 et même 2200, une fois toutes les tentes logistiques installées, la scène et la piste de danse, cela a dû être très "intime". Pourtant sur les photos, on voit de gros trous. Non définitivement pas 3000, et sans doute même pas 2000.


2/ Le chiffre de 2200 personnes revient assez souvent. Donc continuons le raisonnement : 2200 personnes qui viennent TOUTES à 4 dans une voiture cela fait 550 voitures. Or, le parking de surface du Leclerc (120) + celui du Mac Do (72) + celui du Buffalo Grill (60) + celui du Netto (45), cela fait environ 300 places.


Où donc se seraient garés les 200 véhicules supplémentaires, (à supposer toujours que tout le monde soit venu à 4 par véhicule) ?

Nous n’osons pas imaginer une seule seconde des véhicules mal garés sur le bord de la route et la Police Municipale ne verbalisant pas les contrevenants. Vu sous cet angle, le chiffre de 2200 participants est complètement irréaliste.


3/ Continuons maintenant en comparant avec les évènements des « ténors » politiques locaux. Christian Estrosi annonce 6000 participants à son festin nissart, et Michèle Tabarot pour sa part a réuni 700 personnes au Cannet (vérifié sur la photo d’ensemble).



Nous ne pouvons pas être taxés de mauvaise foi intellectuelle puisque nous élevons J Viaud au même niveau que 2 maires élus depuis plusieurs mandats, députés, ex ministre, etc., qui eux, ont un vrai pouvoir politique dans le parti auquel ils adhèrent.


Si on applique le ratio de 1,75% des autres villes, cela serait 884 participants pour Grasse, ce qui semble un peu plus dans une réalité acceptable et non édulcorée, confirmée par quelques indicateurs présents à ce raout.


Encore plus parlant. Comparons maintenant les ratios, avec le nombre de votants :




Vous voyez bien quand même qu'il y a comme une grosse incohérence entre les chiffres annoncés et la réalité des autres Maires.


Conclusion de cette première partie, voici 3 constats.


- soit le maire de Grasse est un fédérateur charismatique qui réunit 2,5 fois plus de monde que des têtes d’affiches politiques autrement plus implantées que lui,


- soit il a définitivement un problème avec les chiffres,


- soit il est le plus grand marchand de vent et de paillettes de la Côte d’Azur. En ce qui concerne les finances grassoises, l’état des routes et des équipements communaux, le compte n’y est pas, Kevin... Pardon ! Jérôme…


Mais il y a des éléments plus dérangeants que cette tentative d’intoxication de la population sur sa prétendue popularité.


On a noté la présence de nombreuses personnes étrangères à la commune, et même un bus en provenance du Mas (voir la page facebook de la commune du Mas), à 1h30 de route.



Qui a payé le bus ? Qu’a promis Jérôme Viaud pour assurer sa réélection en tant que président de la CAPG ? Il ne faudrait pas que ce soit encore les contribuables qui aient offert l’opération de financement du micro parti de J Viaud.


En effet, il fallait régler sa participation à l’AFCAJV (Association de Financement du Cercle de Amis de J Viaud). Car oui, braves gens, c’est une opération de financement de campagne électorale qui a été organisée. D’ailleurs c’est Jérôme qui invite, mais c’est vous qui payez…


Pour ceux qui ont déjà essayé d’organiser une fête, un mariage, est ce que vous pensez que vous allez arriver à financer votre évènement pour 900 personnes avec un « chiffre d’affaires » de 9000 euros ? (900 x 10€)


Cette opération n’a pu avoir lieu que parce que le maire a certainement dû bénéficier de larges dons en nature de ses « amis » et les moyens de la mairie.


- Le terrain et le parking du Centre Leclerc

- Les frigos de la Sodexo (fournisseur de la mairie pour les cantines scolaires)

- La cuisine par Jacques Chibois

- Les tables et chaises de la mairie de Grasse

- La scène et l’éclairage de la mairie

- La police municipale comme service d’ordre gratuit (obligatoire à partir de 1500 personnes)

- La sonorisation (matériel et personnel) ? mairie ou société ?

- Le groupe de musique ? à titre gratuit ou rémunéré ?


Autant, on peut arriver à faire un repas pour 2000 personnes avec moins de 9000 euros, autant, tous les à-côtés semblent difficiles à financer avec le chiffre d’affaires supposé de 9000 €.


Ce qui est curieux, c’est que l’on a une opération à l’évidence largement déficitaire de prime abord, supportée financièrement par une association dont le but est de gérer les financements de la campagne de J Viaud. En pleine campagne électorale, son objectif est actuellement d’engranger un maximum de dons.


Encore de grosses incohérences entre la réalité et ce qui est annoncé, voire péroré.


Ou est le loup ?


Voici un scénario probable.


Il y a eu sans doute surenchères d'inscrits payants afin de justifier les 22 000 ou 25 000 euros de "dons" enregistrés. C'est quand même pratique tous ces gens qui payent pour venir et qui ne viennent pas à la fin, beaucoup de participants se vont même vu offrir une soirée gratuite par des "amis" qui avaient des places en trop... Si J Viaud annonce 2500 participants et qu'il y a que 500 personnes, cela va se voir que c'est bidonné.


1/ on a 900 inscrits rééls, on installe 900 couverts, on prépare les collations pour 900

2/ on déclare 2200 ou 2500 participants afin de justifier la rentrée d'argent, déguisée en inscription

3/ on récupère un maximum de dons en nature pour faire baisser la note finale (voir plus haut)

4/ le bénéfice sert à financer la campagne


Voici un exemple de ce que pourrait être le compte de résultats d'un tel évènement.



Et voilà, comment rentrer de l'argent dans les caisses juste avant le début de la campagne officielle.


Cela a le gros avantage de répartir des dons sur un grand nombre de participants, et de permettre aux sociétés amis de ne pas entamer leur capital "dons à des partis politiques", et de verser en théorie plus de 7500 euros règlementaires.


Mais bien sûr ce ne sont que des supputations, à vous de vous faire votre propre idée.


#Grasse #Grasse06 #VilledeGrasse #JeromeViaud #Mun06130

827 vues

© 2018