© 2018 

Rechercher
  • La Rédaction

Grasse inscrite au patrimoine comptable de l’Unesco...

....(section spéléologie) pour son trou de 128% de son budget de fonctionnement.



L’information est presque passée inaperçue et n’a pas fait les choux gras des médias, pourtant friands de telles distinctions. Ces mêmes médias toujours à l’affut de bonnes infos, n’ont pas hésité à affirmer que la cité du Parfum attire chaque année à Grasse 1,5 million de visiteurs, voire 2 millions soit entre 4 100 et 5 500 touristes par jour.

Pensez, une ville de 53 000 habitants (sous-préfecture, TGI) endettée à hauteur de 128% de son budget de fonctionnement sans qu’il y ait en face une construction utile aux Grassois est enfin reconnue à sa juste valeur.

En 2018, le remboursement du capital et des intérêts de la dette atteindra 12 M€. Sans oublier que le patrimoine historique et les bâtiments communaux se délabrent. L’état de la cathédrale et de l’Hôtel de ville, des piscines Harjès, de la voirie en témoignent. Les dépenses d’équipement ont chuté de 236€ par habitant en 2014 à 155€ en 2016.

Il fallait donc récompenser les deux récipiendaires, Jean-Pierre Leleux (1995/2014) et Jérôme Viaud (2014/….), co-auteurs de ce succès retentissant, qui pendant 25 ans ont mené la cité des Parfums à la gloire suprême. Une médaille du travail (vermeille) en quelque sorte.

Seule l’opposition grassoise, avec Grasse à tous ensemble et autrement (Gatea) et l’Alternative, ont inlassablement évoqué avec un souci de reconnaissance passionné, et sans relâche, la performance de gestion de ces deux maires méritants.

Voici des dossiers, pêle-mêle, qui ont permis aux deux édiles d’être récompensés : - Zone des Hangars, acheté 4 M€, vendue à un promoteur 2,5 M€. - VVF Belanbra, la Ville a voté le rachat pour 1,7 M€ un bien qui lui appartient déjà. - Funiculaire, 20 M€ investis sans aucune réalisation. - Legs Riou, vente à perte de sa plus grande partie : - 730 000€. - Parking multimodal de la gare (quasiment vide) à 11,7 M€, avec un dépassement des coûts de 40%. - Canal du Foulon, il fuit en permanence et il n’a pas été correctement entretenu, malgré une DSP. Il symbolise le gaspillage quotidien de l’eau potable. - Médiathèque, de 11 millions sur le papier à 27 M€, sans que personne ne sache quel sera son budget de fonctionnement. Les travaux se poursuivent et l’addition aussi. - ZAC Martelly, silence radio tant le dossier est brûlant. Mais 4,3 M€ mis dans l’achat du Garage Rolland par la SPL Grasse Développement. - Villa Iacomi, estimée au départ 150 000 € est dévaluée après intervention municipale à 87 000 €. Elle est vendue aux enchères 130 000 €, alors que la seule réfection du toit a coûté 200 000 €. - Cessions d’actifs, 12,5 millions de ventes sont prévus d’ici à 2020. Dans son rapport la Chambre régionale des comptes, en 2016, les magistrats écrivaient que prévoir 11,5 M€ de cessions d’actifs est imprudent et qu’il s’agit « de ressources à usage unique ».

Les deux maires grassois ont su aussi faire profiter de leur savoir la communauté d’agglo, où ils ont été ou sont président.

- Affaire Symrise : 750 000 € de libéralité infondée. Deux fois, en première instance, puis en appel, la justice a demandé aux responsables communautaires de récupérer ces fonds publics injustement versés. La Cour de cassation a aussi confirmé les deux précédents jugements. L’argent qui est dans la nature attend son retour dans les caisses publiques.

Nous apprenons, de source bien informée, que Messieurs Jean-Pierre Leleux et Jérôme Viaud devraient se rendre prochainement au siège de l’Unesco, à Paris pour recevoir la récompense méritée, fruit d’un travail acharné.


La cérémonie se déroulera le 1er avril 2019 dans le salon d’honneur de l’institution. Le prix « Titanic », récompensant le maire le plus méritant, sera aussi décerné à Jean-Pierre Leleux pour l’ensemble de son œuvre.

En attendant, et pour que la fête soit complète, le Père Noël sera aussi de la partie avec une étape dans l’hôtel de ville le 24 décembre prochain pour une belle distribution de cadeaux.

Toutes nos félicitations !


#Grasse #Grasse06 #Jeromeviaud #GrasseMatin

106 vues