Rechercher
  • La Rédaction

Cryptosporidiose : Jérôme Viaud, un Maire et le principe de précaution.

Mis à jour : 6 déc. 2019





Une contamination du réseau d’eau potable cela peut arriver à n’importe quelle collectivité.


Lors de notre précédent article nous avions noté un communiqué de l’ARS était très ambivalent comme souvent dans ces cas-là. Il faut se souvenir de Tchernobyl pour les plus anciens ou de l’incendie de Lubrizol à Rouen pour savoir comment fonctionne l’ARS : d’abord des informations rassurantes, pour ensuite, une fois l’affolement passé, demander à prendre des précautions ou interdire certaines choses.


Il y a une semaine, seul Cédric Diaz, le DGST avait semblé être à la hauteur de la situation, indiquant dans son mail aux services, que des précautions à prendre seraient communiquées ultérieurement. Malheureusement vous connaissez la suite, son analyse n’a pas été suivie.


J Viaud, toujours soucieux de présenter un bilan et une situation idyllique, a envoyé à la place un communiqué complètement hors sol, allant jusqu’à démentir la contamination de l’eau, reprise par France3 tel quel.


Cette communication chantée en chœur par certains fonctionnaires zélés, accusant indirectement l’opposition politique du Maire, de lancer des rumeurs nauséabondes…alors qu’aucun élu ou opposant déclaré n’avait pris la parole sur ce sujet.


Sans doute une tentative d’agiter un chiffon rouge pour détourner l’attention des Grassois et de jouer encore une fois le scénario du gentil maire contre les « méchants jaloux vilains pas beaux » de l’opposition. C’est vraiment prendre les Grassois pour des imbéciles. Quelle irresponsabilité ! Que de temps perdu ! D’ailleurs on peut voir ici ci-dessous, J Viaud et ses fidèles fans en pleine séance d’auto-persuasion que tout va bien, braves gens, dormez tous bien tranquilles.




Depuis plusieurs jours déjà, d’après nos remontées terrain, certains quartiers étaient plus touchés que d’autres. St Jacques, Le Plan, Les Aspres, Mouans Sartoux, Mougins. Des docteurs généralistes grassois ont remonté à l’ARS une forme particulièrement virulente de gastro qui se rependait très vite et qui dure plus de 3 jours. Les pharmaciens, eux aussi, ont constaté une hausse importante des ventes d’Immodium. Les instituteurs et institutrices des écoles ont aussi noté une hausse de l’absentéisme. Toute une liste d’éléments qui auraient dû mettre la puce à l’oreille du premier magistrat.


D’ailleurs, le chiffre officiel de 40 malades est largement sous-évalué car nombre de personnes ne se déplacent pas aux urgences pour traiter une gastro. Pour avoir un chiffre précis, il aurait fallu compiler toutes les prescriptions des docteurs généralistes de la zone, pour ceux qui ont été consulter. Beaucoup n’ont pas dû aller consulter.


Depuis ce Mardi 19, fin d’après-midi, nous disposons d’éléments concordants et se recoupant (résultats d’analyses, rapports d’intervention, personnes contactées par l’ARS…) permettant de confirmer que ce que beaucoup de grassois pressentaient, à savoir une contamination de l’eau par cryptosporidiose. Seuls Nice-Matin et 20 minutes, avaient communiqué dès vendredi 15 Novembre soir sur une suspicion très forte de contamination de l’eau.


Alors pourquoi attendre encore 2 jours avant de communiquer sur la mise en place de restrictions ? Les 4 jours déjà perdus depuis le 15 Novembre de ne suffisaient pas ?


Combien de cas nouveaux depuis ? Quels coûts, à la fin, pour les entreprises et les collectivités en termes d’absentéisme, les particuliers, les mutuelles et la sécurité sociale en termes de frais de garde, médicaments, consultations, analyses etc… juste parce que le principe de précaution n’a pas été appliqué dès vendredi 15 Novembre ?


Quand un Maire clame que l’eau est propre, qu’on peut la consommer sans restriction, alors que dans le communiqué de l’ARS du 15 Novembre, on comprend entre les lignes qu’il y a un problème autour de l’eau, vu que les recherches se focalisent autour de celle-ci, que penser de son « tous les voyants sont au vert » concernant les finances de la ville ?


Cette volonté de présenter absolument tout sous son meilleur jour est terrible. Terrible parce que lorsque les éléments le langage sont complètement en décalage avec la réalité du terrain, cela fait perdre la confiance en l’élu en question quant à la capacité à avoir l'analyse la plus pertinente et à prendre les bonnes décisions .


Terrible parce que quand on est dans le déni, quand on refuse de nommer les choses, on ne peut pas les combattre.


Hier soir, Jeudi 21 Novembre, le Maire a organisé une réunion de crise concernant l’eau contaminée. Certainement trop tard pour limiter la casse. Il aurait fallu agir il y a une semaine.


Alors, Jérôme Viaud est-il vraiment à la hauteur de sa fonction ? Est-ce le cumul de ses nombreux mandats qui lui impose ce manque de discernement manifeste ?


Il est :


- Maire

- Président de la communauté d’Agglomération

- Conseiller départemental

- Vice-Président du comité Départemental

- Membre de la commission permanente du Conseil départemental (permanente ? Sérieusement ? en tous cas la présence de ses membres ne l'est pas...)

- Président du conseil d’administration de l’Hôpital de Grasse

- Président du Scot’Ouest

- Président du Sidef (Syndicat département des eaux du Foulon)

- Etc., etc.


Cela fait beaucoup pour un seul homme qui n’a que 24 heures dans sa journée.


Toujours prêt pour des selfies ou aller voir des têtes d’affiches du showbiz quand des réunions importantes se tiennent, toujours sur son smartphone à reposter les annonces publicitaires de ses amis agents immobiliers plutôt que de prêter une oreille attentive aux débats quand il est en réunion, J Viaud s’est un nouvelle fois pris les pieds dans le tapis de réalité.


Et ce n’est pas ce cliché ci-dessous, le montrant affairé à porter des packs d’eau, véritablement insultant pour l’intelligence des Grassois, qui va permettre de mieux soigner ceux qui sont tombés malades depuis une semaine ou de trouver plus vite où est la source de la contamination.



Et comme dirait Frédéric Perrin, directeur du cabinet du Maire, dans un commentaire du 22 Novembre sous cette photo : « Bravo Jérôme Viaud »….


Toutes les personnes contaminées depuis le 15 doivent sans doute partager son enthousiasme débordant.


#Grasse #VilledeGrasse #JeromeViaud

112 vues

© 2018