Rechercher
  • La Rédaction

Crise Sanitaire de l’eau : Ce que vous allez réellement payer….



Début Février, J Viaud, Maire de Grasse mais aussi Président du Syndicat Intercommunal des Eaux du Foulon (SIEF) annonce, pour calmer les esprits et les coups de boutoir de Paul Euzière, une remise exceptionnelle sur la facture d’eau.


Cette information relayée maladroitement par Nice qui annonce dans son titre une remise de 100% sur la facture. De prime abord, nous pourrions croire que J Viaud a ouvert les vannes pour aider les grassois à payer leurs bouteilles d’eau, mais vous allez voir qu’il n’en est rien. Retenez bien le 100% c’est important pour la suite.




Quand on lit l’article dans son intégralité, on comprend finalement que l’abonnement va être remboursé au prorata des journées de gêne. Ah ce n’est pas finalement un remboursement de la facture ? Tiens cela n’a pas l’air clair.


La responsabilité semble partagée puisque Suez et le Syndicat se partage la facture, chacun prenant 50% du montant de l’abonnement. Vous allez voir plus bas, la subtilité de la manœuvre.


Prenons une facture lambda. Et analysons les chiffres.



On voit tout de suite qu’il y a une grosse différence entre le montant de l’abonnement facturé par Suez et celui facturé par le Syndicat des Eaux. Celui de Suez pèse 88% de la facture.


Et on remarque aussi qu’il y a 2 abonnements. Un pour la distribution d’eau (potable) et un pour la collecte et le traitement des eaux usées. Vu la grande mansuétude des grands groupes à l’égard des usagers, il est fort à parier que le remboursement ne porte uniquement que sur la première ligne. On s’éloigne de plus en plus du 100% annoncé en gros dans l’article de Nice Matin.


Deuxième manipulation, encore plus énorme que la première. Rappelez vous, les 2 entités (le SIEF et Suez) se répartissent à égalité le remboursement de l’abonnement, afin qu’il soit intégralement remboursé à l’usager. Oui, mais…attendez…Si chaque entité remboursement 50% du montant total de l’abonnement, cela veut dire que le SIEF finance 43% du « cadeau » à la place de Suez.


Et qui est le SIEF ? C’est nous, les contribuables.



J Viaud dans sa grande générosité, s’offre une campagne de communication du style « je vous ai compris et je vous aide » avec votre argent. Dans ce cas il vous prend 37,11 euros, et sur le long terme, vous rend 14,09 euros en vous faisant croire qu’il vous rembourse l’intégralité de l’abonnement, car il faudra bien financer le cadeau avec nos factures.


Vous avez bien compris Jérôme Viaud finance, avec votre argent, 43% de l’abonnement qui revient à Suez. Encore une fois, J Viaud préfère préserver les intérêts des multinationales que ceux des grassois.


Car le SIEF, du fait de son jeune âge, n’a pas le cash permettant de finance une telle opération « caritative ». Si on extrapole la somme il faudra certainement environ 300 000 euros pour cette opération, si on reste 6 mois sous interdiction préfectorale. Le double pour 1 an.


A ce jour, seul Paul Euzière a intenté une action en justice permettant aux grassois de bloquer les factures sous séquestre afin de ne pas avoir de coupures d’eau pour impayés. L’objectif de cette action est de lancer une négociation afin que l’eau ne soit plus facturée comme « eau potable » mais comme « eau au tarif agricole » ce qui serait bien plus avantageux pour les grassois qui achètent des packs d’eau depuis des semaines.


A raison d’1 euro par jour dans une famille de 5 personnes, le «cadeau » de J Viaud est consommé en 2 semaines…..Une vraie prise en compte des problématiques que pose l’absence d’eau potable.


#Grasse #Mun06130 #JeromeViaud

257 vues

© 2018