Rechercher
  • La Rédaction

Élections municipales : tout recommencer


Par Alain Garrigou, professeur agrégé d'histoire et docteur en sciences politiques, professeur de sciences politiques à Paris X- Nanterre




L’annulation du deuxième tour des élections municipales du 22 mars 2020 entérine l’erreur de maintenir le scrutin du premier tour. Les partisans de ce maintien sont renvoyés à leur univers étriqué de professionnels de la politique pour avoir persisté en méconnaissance des conditions sociales et politiques qui permettent à des élections de se tenir. Un débat s’est ouvert pour savoir s’il fallait maintenir les premiers tours ou les organiser à nouveau quand aucune liste n’a atteint la majorité absolue. Ne sachant pas quand ce second tour pourra être organisé, l’écart chronologique est en effet problématique. Ce n’est pourtant qu’un faux problème car tous les premiers tours devraient être annulés et reportés. Il s’est passé en effet lors de ces élections des faits qui entachent la régularité de tous les scrutins municipaux du 15 mars dernier.


Les électeurs ont été placés devant un choix impossible

Les électeurs ont été placés devant un choix impossible...(cliquez sur le lien pour la suite)

0 vue

© 2018